mardi 24 mars 2015

Guide rapide de mise en place d'un serveur de conférence téléphonique

Le serveur nativIP permet de mettre en service en quelques clic une plateforme de conférence téléphonique de grande capacité. Selon le systèmes de 4 à 500 accès simultanés, voire + sont envisageables.

Le serveur de conférence téléphonique nativIP assure le transcodage entre les différents liens de communications utilisés. En effet le serveur permet l'accès simultanés à ses services via plusieurs opérateurs / gateways / direct WebRTC / postes SIP .... qui peuvent supporter des codecs différents.
Veuillez vous reporter à la page sur l'interopérabilité du serveur télécom nativIP pour connaitre les codecs/types d'accès supportés.


Selon la licence déployée, le serveur nativIP peut intégrer un pont de conférence téléphonique (téléconférence audio).

Les licences concernant l'utilisation des fonctionnalités d'audioconférence téléphonique (ou webconférence) peuvent être limitées en nombre d'accès simultanés. Dans tous les cas ces licences ne limitent pas le nombre de salles de conférences, ni le nombre de participant par salle (dans la limite des accès simultanés).

Ce billet présente l'utilisation de base du service de conférence téléphonique. 
La programmation des appels de convocation, de planification des conférences / RSVP,  la gestion de code PIN mutliples, l'interface intégrée aux postes SIP Aastra / Mitel et autres ne sont pas l'objet ce billet.

1-  Configuration des salles de conférences  

 Les salles de conférences sont désignées par un numéro ou un nom. Dans le cas général, on utilisera un numéro permettant par exemple de saisir sur un clavier téléphonique le numéro de la salle souhaitée. 

La configuration se fait via l'interface web (http://adresse du serveur nativIP), puis identifiez-vous et enfin dans le menu Administration, choisissez Conférences.


Pour chaque salle de conférence, il est possible de définir un Code Pilote permettant d’accéder au pilotage de la salle depuis l'interface web, ainsi qu'un Code Pin permettant de limiter son accès aux participants détenteurs de ce code.

A priori une salle sans Code Pin sera en accès libre. Cependant dans l'arborescence du serveur vocal permettant l'accès à la salle de conférence, il est possible de programmer des filtrages via des scripts, des menus...

 

2 - Accès depuis un scénario vocal 

  A partir d'un scénario vocal, l'accès à une salle de conférence se fait via l'option Messagerie/ Conférence de la boite à outils sur la rubrique concernée.


Ici le correspondant entrera dans la conférence désignée par la variable $salle. Il est possible d’accéder à une salle définie par une variable (précédée comme pour les autres fonctionnalités par le caractère $), ou par son numéro (par exemple 4005). 
Dans le cas le plus simple, il est possible de créer un scénario ne possédant qu'une seule rubrique paramétrée pour accéder à une salle de conférence. De même, via les scripts notamment, il est possible que la salle de conférence soit sélectionnée par programmation en fonction de divers paramètres (numéro appelant, appelé, saisie du correspondant, autre contexte, données dans une base etc...) 

Une fois le scénario validé, la salle est accessible sur simple appel téléphonique (ou via WebRTC sur les systèmes configurés pour supporter les appels émis depuis un navigateur) au numéro / adresse SIP paramétré. Il n'est pas nécessaire d'activer/redémarrer/recharger un service ou autre module.

3 - Pilotage d'une salle via l'interface web

 Le pilote se connecte via le serveur web nativIP, menu Pilotage Conférence.


Après avoir saisi l'identifiant (numéro ou nom) de la salle et le code pilote, la page de supervision apparait :


Les participants présents sont identifiés par leur chemin d'accès (interne/externe/opérateur...) et numéro / identifiant / nom de correspondant.

Le pilote peut agir sur chacun des participants en le rendant sourd et/ou muet, ou raccrocher sa ligne.

Il peut aussi lancer un appel d'intégration à la salle vers un numéro interne ou externe.

La conférence peut être enregistrée (il est possible de démarrer/arrêter plusieurs fois par conférence, générant autant de fichiers Wave d'enregistrements).
Selon les équipements des correspondants, il est possible d'envoyer un minimessage sur l'afficheur des téléphones connectés ("SMS").
Enfin si l'option WebRTC est installée sur le serveur nativIP, le pilote peut accéder à la conférence depuis son navigateur via WebRTC. (bouton WebPhone).

[+] Liens


voir aussi  WebConférences
 

[+] Support de la vidéoconférence (visioconférence).

A la date de ce billet, une version béta est disponible, disposant d'option de vidéoconférence sans transcodage. 
Soucieux de fournir une solution largement interopérable, la disponibilité de la vidéo dans la version commerciale est liée à l'intégration de fonctionnalités de transcodage vidéo
Nous envisageons une disponibilité courant 2016. Cette évolution permettra l'accès à une salle de conférence avec ou sans vidéo depuis un téléphone physique, un softphone, un navigateur web, ou un terminal de visioconférence SIP).




Aucun commentaire:

Publier un commentaire